La contraception d’urgence peut-elle être offerte dans les hôpitaux catholiques?

Les hôpitaux catholiques des États-Unis sont soumis aux Directives éthiques et religieuses, publiés en 1994 par le Concile des évêques américains, pour les services de santé catholiques. Habituellement, les femmes dont la méthode contraceptive a échoué lors d’une relation sexuelle consensuelle ne peuvent pas recevoir de contraception d’urgence dans les hôpitaux catholiques. Toutefois, les Directives considèrent que l’utilisation de contraception d’urgence suite à un viol est distincte d’une demande d’avortement, de stérilisation ou de contraception à des fins de planification familiale. La directive no. 36 affirme que « des soins compatissants et compréhensifs devraient être accordés à une personne victime d’une agression sexuelle. Les professionnels ou professionnelles de la santé devraient coopérer avec les représentants de la loi et offrir à la victime un soutien psychologique et spirituel, ainsi que des informations médicales adéquates. » Les hôpitaux peuvent essayer de prévenir une grossesse dans le cas d’un viol, tel qu’affirme la directive no. 36. « Si, après avoir fait les examens appropriés, il n’y a pas de preuve que la conception a déjà eu lieu, la femme peut être soignée avec des médicaments qui préviennent l’ovulation, la capacitation du sperme ou la fécondation. Il n’est toutefois pas permis d’initier ou de recommander un traitement qui aurait comme but ou effet direct d’enlever, de détruire, ou d’interférer avec la nidation d’un œuf fécondé. » Les Directives ne spécifient pas comment déterminer si la conception a déjà eu lieu, laissant ainsi à la discrétion des hôpitaux catholiques l’interprétation du moment où ils peuvent offrir la contraception d’urgence.

Source: Caution: Catholic Health Restrictions May Be Hazardous to Your Health. Washington DC: Catholics for a Free Choice, 1999. Tel: (202) 986-6093. Courrier électronique: cffc@igc.apc.org


Si vous avez des questions concernant la contraception d’urgence, visitez notre fichier des questions courantes (FAQ).